Xavi se lâche sur le Barça « qui dort » et évoque la réussite du Real Madrid

Véritable légende de l’institution, Xavi ne se prive jamais de commenter l’actualité du FC Barcelone quand il en a l’occasion. Cette saison, et malgré son éloignement géographique, le milieu espagnol a régulièrement livré son opinion sur des sujets divers et variés.

Mais c’est avec des propos relayés dans le programme El Penalti de Radio Estel que l’ancien capitaine des Blaugrana crée la polémique. On y entend une discussion dans laquelle il prend part en tenant des propos très sévères sur le Barça. Une discussion que le journal As a également retranscrit.

« Le Real a des gènes de vainqueur alors que le Barça est en train de dormir » , entend-on de la part de l’Espagnol. « Cela fait des années qu’ils dorment. Ils font des transferts qui font peine à voir. Les décideurs n’ont pas d’idées, ils ne savent pas où ils vont » . Ce jugement sans appel émanant d’un joueur qui connait aussi bien les rouages du Barça devrait faire réagir en interne.

Xavi dresse aussi un parallèle avec le Real dans ce court extrait, et s’il salue la troisième victoire consécutive de la Maison Blanche en Ligue des champions, l’ancien métronome du Barça estime aussi que l’équipe de Zinédine Zidane a bénéficié d’une réussite maximale. « Madrid a tout eu de son côté, c’est incroyable. Les joueurs blessés : Neymar, Robben, Boateng, les arbitres, les penalties… Des erreurs de gardien, y compris de celui du Bayern » , a poursuivi Xavi.  « Mais la question est de savoir si le Barça s’est endormi. C’est à voir, car il semble que le Barça remporte des titres mais les autres gagnent des Champions (League)… »

Pour rappel, le FC Barcelone a été éliminé de la Ligue des champions au stade des quarts de finale de la compétition (par l’AS Roma). C’est la deuxième année consécutive que la bande à Messi sort à ce stade précoce. Le Real Madrid a conquis sa treizième coupe aux grandes oreilles grâce à un succès contre Liverpool en finale, à Kiev (3-1). La Maison Blanche a été sacrée trois fois sur les quatre dernières années. 

L'article continue ci-dessous

 

 

 

Let’s block ads! (Why?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.