Valverde s’immisce dans le débat sur le calendrier : « Le Barça aussi peut se plaindre »

Selon Santiago Solari, les hommes d’Ernesto Valverde, qui caracolent en tête de la Liga depuis plusieurs mois désormais, vont bénéficier d’un léger avantage sur leurs rivaux du Real Madrid à l’approche d’une semaine prochaine qui s’annonce pleine d’enseignements.

« Cela nous semble hilarant, cela nous fait beaucoup rire (…) Le calendrier est curieux, on trouve ça très amusant. Mais comme nous n’avons pas choisi cette situation, à savoir jouer dans des conditions inégales, nous choisissons de prendre tout cela comme un défi encore plus grand », s’était en effet plaint le cooach du Real Madrid en conférence de presse samedi, visiblement agacé par cette anomalie du calendrier, qui pourrait avoir une grande incidence lors des prochaines sorties des siens face aux rivaux honnis.

Alors que se profilent deux Clasicos dans quelques jours, mercredi en demi-finale retour de la Coupe du Roi (1-1 à l’aller), et samedi en Liga, c’est Ernesto Valverde qui s’est invité dans le débat, estimant que le Barça aussi peut se plaindre des aléas du calendrier : « Vous voyez, tout le monde peut se plaindre du calendrier. Le Barça aussi peut s’en plaindre. Cela arrive à tout le monde, mais on dirait que ça dépend surtout du club qui en parle. »

L'article continue ci-dessous

Gerard Pique Barcelona 2018-19

Après le succès du Barça contre Séville (2-4) en Andalousie samedi, c’est Gerard Piqué qui avait rétorqué à Solari : « En championnat, le Real Madrid avait un jour de repos en plus. Nous avons gagné 5-1. On pense d’abord au Clasico de mercredi, en Copa del Rey. Nous voulons jouer la finale, on pensera au championnat après ce match. Nous sommes à un moment clé de la saison et même si on ne pratique pas le meilleur football, on est en vie dans toutes les compétitions. On veut gagner les deux prochains matches contre le Real Madrid », avait tonné le défenseur catalan.

On peut être certains que les deux camps tenteront encore de mettre la pression sur les arbitres dans les prochains jours à grands coups de déclarations choc. La guerre des mots ne fait que commencer. La bonne nouvelle, c’est qu’elel laissera place à de beaux matchs de football.

Let’s block ads! (Why?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.