Un Leo Messi taille patron permet au Barça de remporter la 25e Liga de son histoire

Andrès Iniesta peut partir tranquille, le Barça est entre de bonnes mains avec Lionel Messi. Le joueur argentin a été étincelant et surtout très influent en Liga cette saison pour permettre au Fc Barcelone de soulever un nouveau titre domestique et le premier doublé de l’ère Valverde pour la première campagne du coach espagnol sur le banc bleu et grenat.

Oui, le club catalan peut franchement remercier son virtuose argentin, dont l’influence sur ce nouveau titre est énorme. 33 matches, 32 buts, 12 passes décisives et 4 triplés rien qu’en championnat alors qu’il reste encore 4 rencontres à jouer dont un Clasico face au Real Madrid dès le week-end prochain.

Quoi de mieux d’ailleurs que de recevoir le Real au Nou Camp pour célébrer un nouveau titre de Liga ? Les supporters catalans ont largement de quoi se consoler de l’élimination précoce et surtout inattendue en quarts de finale de la Ligue des champions contre la Roma. Même si le club merengue a prévenu : Il ne fera pas le « Pasillo », cette famesue haie d’honneur. C’est en effet ce qu’a expliqué Zinedine Zidane il ya quelques semaines, prétextant que le Barça ne l’avait pas faite au Real lors du Clasico aller, quand le double champion d’Europe en titre venait de remporter le Mondial des clubs.

Toujours invaincus dans cette Liga, les hommes d’Ernesto Valverde feront bien attention à ne pas s’incliner face au rival merengue, eux qui peuvent devenir la première équipe depuis les années 1930 à gagner le titre sans la moindre défaite.

L’article continue ci-dessous

Leo Messi marquera-t-il face au Real ? C’est toujours probable avec le génial gaucher à la gâchette facile. Néanmoins, ses performances stratosphériques posent forcément de nouveau la question de la Messi-dépendance. Surtout à l’orée d »un départ d’Iniesta, l’un des derniers Mohicans de la génération dorée de La Masia. Car ce 8e doublé Coupe-Liga de l’histoire blaugrana est le septième titre de champion d’Espagne en dix saisons. Dix saisons durant lesquelles la génération des Messi, Xavi et Iniesta ont beaucoup oeuvré. Iniesta et Messi comptent d’ailleurs tous deux 32 trophées sous le maillot barcelonais.

Les deux hommes ont, cette saison, mené le Barça à bon port à travers une saison de reconstruction sportive émaillée par une crise politique catalane d’envergure. À présent, Messi devra s’en charger tout seul. Et le pire, c’est qui l’en est parfaitement capable.

Let’s block ads! (Why?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.