Séville limoge Vincenzo Montella

Quatre mois seulement après s’être installé au poste, Vincenzo Montella a été prié ce samedi d’abandonner ses fonctions d’entraineur du FC Séville. Le technicien italien est limogé au lendemain du revers essuyé contre Levante (2-1), et qui est le 14e de l’équipe en Liga.

En perdant ce match, Séville reste figé à la septième place au classement. À quatre journées de la fin du championnat, elle n’a plus aucune chance d’atteindre son objectif qui était une qualification pour la Ligue des Champions. Même une présence en Ligue Europa l’année prochaine n’est pas du tout incertaine. Et c’est avec l’espoir de l’accrocher inextremis que les responsables du club ont opté pour cette solution radicale.

L’article continue ci-dessous

Montella n’aura donc pas réussi à faire mieux que son prédécesseur, l’Argentin Eduardo Berizzo. Son mauvais bilan en championnat est cependant contrebalancé par les bons résultats en Coupes. Avec lui, Séville s’est invité en quarts de finale de la Ligue des Champions, en réussissant l’exploit de sortir Manchester United. Et, elle a aussi atteint la finale de la Coupe du Roi (défaite par Barcelone la semaine dernière).

Pour prendre la suite de Montella, la direction sévillane a fait appel à Joaquin Caparros. Ce dernier connait assez bien la maison puisqu’il a dirigé l’équipe entre 2000 et 2005. Sa particularité, c’est qu’en vingt-six ans de carrière, il n’a conquis aucun trophée. Sa mission ne s’annonce pas facile, surtout que dans une semaine c’est le Real Madrid qui se présentera au Stade Sanchez Pizjuan.

Let’s block ads! (Why?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.