Séville-Bayern 1-2, le Bayern prend une option en Andalousie

Si le Bayern jouait ce soir son 17e quart de finale de C1, il s’agissait d’une première pour Séville, qui n’a participé que cinq fois à la compétition reine des clubs. Mais le club andalou, novice à ce stade de la compétition, n’a pas eu pour autant à rougir de sa prestation, malgré la défaite face à l’ogre bavarois.

La première mèche est allumée à la 19e minute par le club du Nervion. Suite à un centre d’Escudero remis dans l’axe par Hummels, Sarabia est complètement seul face aux cages bavaroises et parvient tout de même à gâcher cette superbe opportunité.

Le Bayern régait 6 minutes plus tard avec une tentative plein axe de Thiago Alcantara directement dans les gants de Soria, le portier local. L’ouverture du score interviendra à la 36e minute par Sarabia, suite à un sublime centre plongeant signé Escudero sur lequel Sarabia enroule un ballon létal pour la défense du Bayern.

Les Sévillans mènent et Montella trépigne sur son banc, mais le Bayern recolle une minute plus tard. Depuis le flanc gauche de la surface, Ribéry veut centrer, mais le cuir est dévié par Jesus Navas, qui prend Soria à contre-pied… 1-1, le score au repos.

Sur un faux rythme, le Bayern reprend peu à peu le contrôle de la partie. Le club munichois ne laisse plus que des miettes aux locaux et domine fortement les débats. Le public andalou donne de la voix, en vain et la sanction finit par tomber.

L’article continue ci-dessous

En effet,  20 minutes du terme, James Rodriguez, qui avait débuté la rencontre sur le banc, sert Ribéry qui signe un sublime piqué, lequel vient trouver le crâne de Thiago, qui  marque le but du 2-1. Munich garde son avantage, d’autant que les Sévillans ne semblent pas vraiment en mesure de le lui contester, malgré leur bonne volonté affichée de manière erratique sur le pré.

À 7 minutes du terme, Lewandowski tente même une frappe croisée qui passe juste à côté du montant opposé. Mais plus rien ne sera marqué dans cette partie. 1-2, score final, le Bayern prend une opttion en Andalousie. Séville devra afficher beaucoup plus d’audace à Munich pour pouvoir rêver des demies.

Let’s block ads! (Why?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.