Résumé de match, Barça-Manchester City (2-1)

Getty Images
1/8e de finale retour de la Ligue des Champions :
Barça-Manchester City : 2-1
Buts : Messi (67e), D. Alves (90e) – Kompany (89e)

Le FC Barcelone était en ballotage favorable pour ce Huitième de finale retour de Ligue des champions après sa victoire à l’aller, et à l’extérieur, contre Manchester City (0-2) dans l’un des chocs les plus relevés de ce programme. Les hommes de Tata Martino avaient imposé leur maîtrise collective contre une équipe de City timide, incapable d’afficher ses velléités offensives habituelles. L’arbitrage avait également été au cœur de tous les débats après plusieurs décisions litigieuses fustigées dans les rangs des Citizens. Autant dire que c’est une équipe revancharde et déterminée qui s’est présentée au Camp Nou pou tenter de créer l’exploit ce mercredi soir.

L’entame de match a rapidement annoncé la couleur. Les Blaugrana ont immédiatement confisqué le ballon aux visiteurs, imposant de longues phases de conservation. Xavi tentait une première fois sa chance à la huitième minute mais l’emblématique milieu du Barça ne cadrait pas sa tentative. Dix minutes plus tard, c’était au tour du très remuant Milner de sonner la révolte pour City, mais ce dernier voyait, lui aussi, le cadre se dérober. Le Barça croyait bien ouvrir le score lorsque Neymar trouvait le chemin des filets à la conclusion d’un superbe mouvement collectif mais le but du crack brésilien était refusé pour hors-jeu (21e). Les débats s’animaient en fin de première période avec une multitude d’occasions.

Supérieur dans la maîtrise, Barcelone n’étaient pas à l’abri d’un contre rondement mené, et c’est sous les sifflets du Camp Nou, alors qu’Iniesta était resté au sol, que David Silva faisait passer un frisson sur un modèle d’attaque rapide mais le milieu offensif manquait le cadre (37e). Dans la foulée, Neymar, parfaitement lancé, se présentait devant Hart mais le portier anglais remportait son duel avec l’international auriverde (40e) ! La plus belle opportunité pour les hommes de Tata Martino, qui concédaient une dernière occasion juste avant la pause sur un beau mouvement conclu par Nasri, dont la frappe était bloquée par Valdés (42e).

Au retour des vestiaires, la configuration restait identique. Barcelone tentait d’afficher sa supériorité dans le jeu mais City mettait beaucoup d’impact dans les duels et de projetait rapidement vers l’avant. Dzeko, qui avait remplacé Agüero à la pause, se mettait immédiatement en évidence en tentant sa chance mais le buteur bosnien butait sur Valdés (47e). Barcelone répondait sous l’impulsion de Messi, qui trouvait le poteau après une accélération fulgurante dont il a le secret (51e). Dans la foulée, City imposait un nouveau temps fort mais Dzeko, d’une tête puissante (53e) ou Zabaleta, d’un tir trop croisé (55e), manquaient l’opportunité d’ouvrir le score.

Les Citizens, bien plus entreprenants, confirmaient leurs bonnes dispositions mais Nasri manquait le cadre sur sa tentative (58e). Finalement, c’est au moment où City montait en puissance que le Barça allait débloquer la situation. Lionel Messi profitait d’une erreur de relance pour débloquer la situation d’un petit piqué imparable (1-0, 67e). Les Blaugrana furent même tout proches du break mais le tir de Xavi était détourné par Hart (70e). La mission devenait impossible pour les Citizens, qui terminaient même en infériorité numérique suite à l’expulsion de Zabaleta (78e). Une aubaine pour les Barcelonais, même si City sauvait l’honneur en toute fin de match grâce à Vincent Kompany (1-1, 89e). Dans la foulée, Daniel Alves offrait un succès symbolique en transformant une offrande d’Iniesta (2-1, 90e). Barcelone s’offre un léger bol d’air dans sa période délicate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *