Résumé de match : Atlético Madrid-AC Milan (4-1)

Getty Images
Ligue des champions – Huitièmes de finale retour

Atlético Madrid-AC Milan : 4-1
Buts : D. Costa (3e, 85e), A. Turan (40e), R. Garcia (71e) – Kaka (27e)L’Atlético Madrid était dans une position idéale pour ce Huitième de finale retour de Ligue des champions après sa victoire à l’aller, à San Siro (0-1). Les hommes de Diego Simeone, bousculés par une équipe milanaise très entreprenante, avaient su faire le dos rond pour finalement porter l’estocade en toute fin de rencontre par l’inévitable Diego Costa. C’est avec ce succès précieux et une configuration semblable que le club madrilène accueillait l’AC Milan, ce mardi, pour la deuxième manche. A l’image du match aller, ce second round a encore été très âpre avec un engagement physique à la limite de la régularité dans la bataille du milieu, notamment dans les rangs de l’Atlético. Les Espagnols se sont jetés à l’abordage en annonçant la couleur dès les premières minutes, proposant un bloc compact pour profiter de la moindre opportunité. Diego Costa, à la réception d’un centre parfait de Koke, débloquait la situation de manière acrobatique pour donner l’avantage aux siens (1-0, 3e). Le Milan, étouffé, ne parvenait pas à réagir tout de suite, subissant l’agressivité des hommes de Diego Simeone.

Mais les Rossoneri ont finalement trouvé la faille sur un superbe mouvement collectif. Bian lancé par Balotelli, Poli déclenchait un centre précis pour Kaka, qui ne se faisait pas prier pour remettre les deux équipes à égalité (1-1, 27e). Le Brésilien, très remuant, fut tout proche de redonner une qualification virtuelle aux siens mais il voyait le cadre se dérober sur une autre tête. C’est au plus fort de la domination milanaise que l’Atlético allait reprendre les devants grâce à Arda Turan, qui déclenchait une reprise puissante et contrée par Adil Rami, suite à une belle remise de Raul Garcia (2-1, 40e). Tout était à refaire pour le Milan, qui frôlait même la correction sur un superbe ciseau hors-cadre de l’intenable Diego Costa (42e).

Au retour des vestiaires, le rapport de force restait identique entre des Colchoneros toujours aussi accrocheurs et un Milan ambitieux dans le jeu. Servi sur le côté droit, Diego Costa tentait une nouvelle fois sa chance dans un angle excentré (57e), avant que Gabi, lancé par l’international espagnol, ne voit sa frappe heurter le montant d’Abbiati sur un modèle d’attaque rapide (59e) ! Le Milan, en grande difficulté, subissait le pressing constant des Colchoneros, à l’image du début de match. Mais les Espagnols ne levaient le pied, cette fois-ci, faisant preuve d’une combativité à toute épreuve. Sur coup de pied arrêté, aussi, les Rossoneri ne furent pas en réussite. Balotelli, sur coup franc, voyait le cadre se dérober (57e). L’Atlético allait finalement se mettre définitivement à l’abri grâce à Raul Garcia, qui salait l’addition sur une tête puissante à un vingt minutes de la fin (3-1, 71e). Dans la foulée, Robinho trouvait la barre transversale su une nouvelle tête (73e). L’Atlético allait finalement compléter son festival sur un dernier but de Diego Costa, d’une frappe précise (4-1, 85e).  Les Colchoneros poursuivent leur route avec la manière.