Pourquoi Messi et le Barça ne remplissent pas le Camp Nou ?

Barcelone lutte contre la chute de supporters au Camp Nou alors que Lionel Messi et ses partenaires réalisent une saison 2017-2018 accomplie. Leader de Liga avec 11 points d’avance sur l’Atlético Madrid, qualifié en huitième de finale de la Ligue des champions (face à Chelsea) et en position favorable pour atteindre la finale de la Coupe du Roi, le Barça doit faire face à un problème. 

Barça, Valverde : « Il faut laisser Messi respirer »​

L’article continue ci-dessous

Valverde impuissant pour expliquer le phénomène

En effet, le Barça d’Ernesto Valverde, n’a pas encore séduit la foule du Camp Nou comme lors du bon vieux temps du trio de la MSN. Les statistiques de fréquentation des Catalans lors de cette saison 2017-2018 laissent entrevoir un déclin spectaculaire des spectateurs – une baisse moyenne de 12.682 par match – par rapport à l’exercice précédent. Il n’y a pourtant pas eu de baisse de forme perceptible de la part de la superstar argentine du Barça, Lionel Messi, qui est déjà dans l’expectative d’obtenir un autre titre de Pichichi et continue d’enchaîner les performances spectaculaires. Il continue d’être un demi-dieu aux yeux des fidèles du camp Nou, et ni lui ni personne d’autre dans les rangs des Blaugrana n’est à blâmer pour le déclin des spectateurs. « Je ne sais pas ce que l’on peut faire de plus. Je suppose que l’heure n’aide pas non plus. C’est l’hiver et nous essayons de faire de notre mieux pour qu’ils en profitent », a expliqué Ernesto Valverde en conférence de presse après la demi-finale aller de Coupe du Roi contre Valence au Camp Nou. Seulement 51 000 spectateurs étaient présents. 

Ce qui semble clair, cependant, c’est que les 150 000 socios du club ne se pressent plus pour réclamer leurs billets, et quand ils ne sont pas réclamés, ils ont aussi du mal à se vendre auprès du grand public. Au cours des 16 matches disputés à Barcelone cette saison, pas un seul n’a été disputé à guichets fermés, contre deux (face au Real Madrid et Manchester City) à ce stade en 2016-17. Même le duel contre la Juventus Turin, finaliste de la Ligue des Champions, a attiré 78 656 spectateurs, soit la plus forte affluence de la campagne actuelle, mais bien loin des 99 000 spectateurs du célèbre stade.

Dans seulement trois autres matches cette saison, plus de 70 000 spectateurs se sont frayés un chemin à travers les portes du Camp Nou, ce qui, chose intéressante, a été le cas à chaque fois à 20h45 heure locale – identique au coup d’envoi prévu en Ligue des champions. C’est d’ailleurs en Europe que le déclin a été le plus durement ressenti. Barcelone a accueilli en moyenne 60 673 spectateurs dans la phase de groupes de cette année, loin en dessous des 78 912 spectateurs au même tour il y a 12 mois. En Liga, la différence est plus étroite: 61 977 contre 78 575, sauf le match du 1er octobre contre Las Palmas qui s’est déroulé à huis clos en raison des incidents violents provoqués par le référendum sur l’indépendance de la Catalogne et la répression policière.
 

Lionel Messi Andreas Pereira Barcelona Valencia

« Dans les mois à venir, la fréquentation va commencer à augmenter, en raison du fait que le temps va s’améliorer et que les grands matches, comme les éliminatoires de la Ligue des Champions et les matchs de Liga contre certains des plus grands clubs, seront joués », a confié une source de Barcelone à Goal. Le public du Camp Nou est également loin d’être la seule source de revenus sur laquelle Barca se concentre.

Un « énorme effort de marketing » à venir ?

Le président Josep Maria Bartomeu et son conseil d’administration sont obsédés par le fait de « faire un énorme effort de marketing », selon les termes d’ Oscar Grau lors d’une récente assemblée des délégués. Le club s’est fixé pour objectif de générer un chiffre d’affaires marketing d’un milliard d’euros par an d’ici 2021, tandis que des dizaines d’employés sont chargés d’analyse  comment vendre davantage de billets, en particulier sur les marchés étrangers.

Ces facteurs joueront en faveur du Barça à moyen terme. À court terme, cependant, les spectateurs pourraient encore prendre subir un coup étant donné la facilité relative du Barça à reprendre le titre de Liga au Real Madrid; le Clasico lui-même menace d’être disputé dans un registre d’anti-climax en raison des 19 points qui séparent actuellement les deux rivaux historiques.

Alors que l’équipe est performante sur le terrain, la réaction des socios a été un soupir collectif, et bon nombre de sièges vides dans le Camp Nou.

Let’s block ads! (Why?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.