Pour Luca Toni, c’est Ribéry qui méritait le Ballon d’Or

Luca Toni, qui a évolué avec Franck Ribéry au Bayern Munich de 2007 à 2009, a avoué avoir été déçu que l’international français ne remporte pas le Ballon d’Or 2013.

Franck Ribéry, qui a remporté cinq trophées avec le Bayern Munich au cours de la dernière année civile – notamment la Ligue des champions et la Bundesliga – a terminé troisième derrière Cristiano Ronaldo (Real Madrid) et Lionel Messi (Barcelone) lors de la cérémonie du Ballon d’Or à Zurich. Selon son ancien coéquipier Lucas Toni, c’est une injustice.

« Franck est déjà tellement fort ! »

« Avec Franck, j’ai une très belle relation d’amitié depuis Munich où on était presque tous les jours ensemble. J’étais tellement déçu qu’il ne remporte pas le Ballon d’Or. Pour moi, celui qui le méritait, c’était lui ! Qui a prouvé mais aussi gagné plus que lui la saison dernière ? Personne ! J’ai joué avec tellement de grands champions, mais lui, il est tout en haut. J’ai aussi évolué avec Totti ou Del Piero qui sont immenses mais que j’ai connus alors qu’ils avaient déjà atteint la trentaine et donc une certaine maturité. Franck, à vingt-quatre ans, il était déjà tellement fort ! Après, tout le monde le connaît sur le terrain, mais je le connais très bien en-dehors. Et c’est une personne exceptionnelle. On se ressemble beaucoup au niveau du caractère. On aime bien faire des blagues, s’amuser. On en a fait tellement ! Nous étions au milieu des Allemands qui sont tous très gentils, très polis. Et on leur en a fait voir de toutes les couleurs ! », a-t-il confié dans les colonnes de L’Equipe.

L’attaquant de l’Hellas Vérone, auteur de 13 buts et 10 passes décisives cette saison, est également revenu sur sa réussite actuelle. « Je pense que chaque saison est particulière. J’ai eu le bonheur de vivre de belles années qui m’ont donné de grandes satisfactions dans différents clubs. Maintenant, me remettre en jeu à trente-six ans dans un nouveau projet, c’est ce qui m’a donné la motivation d’être bien dans ma tête et physiquement. Grâce à ça, je prends encore du plaisir. L’autre raison de ma réussite, c’est certainement ma vie sereine et heureuse. Ma vie de famille est épanouie, la ville est belle, je me sens libéré… Et tout cela me permet de donner encore plus sur le terrain. »