Mercato – Ce que Philippe Coutinho peut apporter au Barça

Acteur majeur d’un film plein de promesses, Philippe Coutinho est donc parti avant la fin, au cœur de l’hiver. C’est un dénouement qui tire un trait sur un feuilleton ouvert l’année dernière, et source de toutes les tensions pendant l’été. En paraphant un contrat de 5 ans et demi après une opération qui pourrait avoisiner 160 millions d’euros, le milieu brésilien est déjà la recrue phare de ce mercato. Que va-t-il apporter au club catalan ?

Sa créativité

Il y a quelques semaines, Ignasi Oliva, correspondant à Barcelone pour Goal, a résumé en quelques mots le sentiment qui règne en Catalogne. « Je ne dirais pas que que le Barça a fait une croix sur sa philosophie. C’est plus une évolution car l’équipe n’a plus ces joueurs particuliers dont elle avait besoin pour jouer de cette façon ». Xavi, Neymar ou Dani Alves sont encore dans toutes les têtes. Leurs profils techniques se mariaient aux produits de la Masia – Messi en tête, Iniesta, Busquets ou Piqué – pour coller à l’ADN du club. Ce style de passes courtes où la qualité technique et le mouvement priment sur tout le reste.

Philippe Coutinho Liverpool Swansea

Avec l’arrivée de Philippe Coutinho, les socios du Camp Nou retrouvent un joueur frisson, capable d’allier style et efficacité pure. Il y a six mois, ils avaient dû se contenter de l’infatigable Paulinho après l’échec de la direction dans le dossier Verratti. L’arrivée de Coutinho est un cadeau de compensation. La première pierre de l’opération rédemption. Car le Brésilien sait faire beaucoup de choses : c’est un facilitateur de jeu, un lien précieux entre le milieu et l’attaque capable de casser des lignes par la passe, ou le dribble. Il aidera Barcelone à retrouver une maîtrise collective supérieure face à des défenses renforcées. 

Ses tirs à longue distance

Ce petit bonhomme qui culmine à 1,71m est aussi réputé pour sa qualité de frappe. Ses tirs puissants et précis ont souvent débloqué Liverpool dans les batailles anglaises. C’est une arme redoutable qui peut apporter une vraie plus-value à la culture ludique du Barça, malgré des joueurs déjà habiles dans l’exercice (Messi, Suarez, Paulinho). C’est aussi une arme qui a permis à Philippe Coutinho de gonfler continuellement ses statistiques depuis six ans. Durant toute la durée de son passage à Liverpool, le Brésilien a régalé Anfield par ses coups de pétard. 

Cette saison, 4 de ses 7 buts en Premier League ont été inscrits en dehors de la surface, ce qui donne une idée de sa dangerosité quand il s’ouvre un champ de tir. Après avoir réalisé la campagne la plus faste de sa carrière dans les chiffres la saison passée (17 buts et 11 passes décisives toutes compétitions confondues), il était parti sur des standards encore plus élevés depuis le mois de septembre. Parce qu’elle fait suite à un été aussi agité (et la phase de digestion qui va avec), cette trajectoire est remarquable.

Sa polyvalence

Il va être intéressant de voir quel rôle Ernesto Valverde va octroyer à Philippe Coutinho. Le retour d’Ousmane Dembélé est une autre bénédiction pour le technicien espagnol qui va pouvoir brouiller les pistes. Depuis plusieurs semaines, un 4-4-2 à plat de circonstance à trouvé les faveurs de Valverde. Mais l’hypothèse d’un retour au traditionnel 4-3-3 prend de l’épaisseur avec l’arrivée de Coutinho. Car le Brésilien peut évoluer sur deux lignes, à gauche en attaque ou au milieu en relayeur. 

Option n° 1 :

PS Coutinho 1

Option n° 2 :

PS Coutinho 2

En Angleterre, Jürgen Klopp a aussi utilisé Philippe Coutinho derrière une pointe pour former un quatuor prolifique avec Roberto Firmino, Mohamed Salah et Sadio Mané. Un schéma de ce type en 4-2-3-1 est une solution viable pour optimiser l’artillerie dont il dispose désormais. Un 4-4-2 losange pemettrait également au Brésilien d’évoluer dans la même zone, comme un numéro 10 traditionnel. Enfin, Valverde peut tout à fait continuer à camper son 4-4-2 à plat très sécurisant. Dans cette optique, il aurait aussi l’embarras du choix avec son couteau suisse, qu’il peut excentrer à gauche ou aligner dans le cœur du jeu en complément de Busquets. 

A lire sur ce thème : avec Coutinho, Valverde va devoir se creuser les méninges

Son impact médiatique 

Traumatisés par la tournure d’un été dévastateur, les dirigeants du club étaient attendus au tournant. Les épisodes successifs de la dernière période de mercato ont discrédité Josep Bartomeu, tout en égratignant l’attractivité réelle d’un club qui restait à la table des meilleurs, mais ne mangeait plus grand-chose. La non-venue de Marco Verratti et le départ de Neymar en ont été les symboles.

L’article continue ci-dessous

Bartomeu avait donc un message à envoyer à ses propres socios, déjà, et au reste de l’Europe. Par son impact médiatique, son profil d’artiste et son image consensuelle, on peut affirmer sans risque que Philippe Coutinho coche toutes les cases. Il aurait eu les faveurs de Neymar à Paris, mais il retrouvera d’autres amis sud-américains à Barcelone. Il a été l’un des joueurs les plus adulés d’Angleterre avant de devenir le troisième joueur le plus cher de l’histoire. À 25 ans, ce n’est pas rien. Rappelons toutefois qu’il ne sera pas des grands combats européens au printemps après avoir représenté Liverpool cet automne. L’investissement est énorme pour un joueur au palmarès aussi maigre. Mais Barcelone a une nouvelle tête pour se racheter une image. C’était l’idée. Il ne manque qu’un peu de temps, maintenant, pour créer un nouvel élan. 

Let’s block ads! (Why?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *