Le Barça et le Real sous la loupe de l’union européenne

20131201-231121.jpg
Le ministère espagnol des Affaires étrangères a annoncé que sept clubs espagnols, dont le Real Madrid et Barcelone, font face à une enquête de la Commission européenne.

Les clubs, dont Osasuna, Valence, Athletic Bilbao et Elche, ainsi que Hercules en Segunda B, sont confrontés à une procédure à leur encontre pour des allégations de réception d’aides illégaux de la part de l’état.

« Il est évident que le gouvernement va se battre jusqu’au bout pour la défense des clubs espagnols, qui sont une partie de la marque de l’Espagne, » a déclaré le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Garcia-Margallo en commentant cette nouvelle.

Madrid, le Barça, L’Atletic et Osasuna sont ciblés par rapport à leur statut fiscal, avec possibilité de bénéficier d’avantages par rapport au statut de sociétés.

Le Real Madrid est également contrôlé par rapport à l’achat de terrains pour construire des installations de formation, de même que l’Atletic Bilbao pour le rôle présumé des fonds publics dans la construction du nouveau Stade San Mames.

Valence, Hercules et Elche sont sous controle pour avoir prétendument reçu de l’aide de la part de l’Institut valencien des Finances. Le gouvernement de la ville a déjà été signalé comme ayant fourni des garanties sur les prêts pour le trio de clubs d’un montant de 118 m €.

Garcia-Margallo a déclaré aux journalistes que les clubs seront informés au plus tard cette semaine et auront « un mois pour préparer les réponses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.