Laporta accuse la direction du Barça

Ancien président du Barça, Joan Laporta a accusé les dirigeants actuels de « ne pas avoir de projet sportif ». Lui ne se focaliserait pas sur un retour de Neymar, ne recruterait pas Antoine Griezmann et aurait remplacé l’entraîneur Ernesto Valverde.

Voilà une prise de parole fracassante. Joan Laporta, le président aux 59 trophées dont deux Ligues des champions et quatre Liga, a fait une sortie remarquée lors d’une journée portes ouvertes de la Fondation Johan Cruyff à laquelle il s’est rendu. Il a tout simplement découpé la politique sportive de Josep Bartomeu, le président actuel qui l’a battu aux élections de 2015.

« Il n’y a pas de projet sportif »

« Nous sommes en train de nous éloigner sur le véritable style du Barça, celui de Johan Cruyff qui a fait gagner, a-t-il critiqué sèchement. Il n’y a pas de projet sportif, la Masia a été abandonnée, c’est inquiétant. Il faut changer de cap. C’est ahurissant. Personne ne semble capable de nous sortir de cette situation. »

Valverde ne correspond pas au style Barça

Selon Joan Laporta, il est peu compréhensible d’avoir prolongé Ernesto Valverde sur le banc. « C’est une décision prise par le conseil et je ne sais pas s’ils l’ont prise de force. Il le considère comme l’entraîneur à même de diriger son projet, mais je ne vois pas de projet sportif. » En février, l’Espagnol a été prolongé jusqu’en 2020 avec une saison supplémentaire dans le deal.

D’ailleurs, Joan Laporta dit « ne pas être d’accord » avec Pep Guardiola qui assure avoir « pris du plaisir » cette saison en regardant le Barça. « Je ne suis pas d’accord avec Guardiola, c’était mieux avec lui. Cette saison, nous avons éliminé le style du Barça. » Les socios ont beaucoup critiqué ce manque de fond de jeu qui a notamment mené, d’après eux, à l’élimination contre Liverpool (4-0).

Neymar, pas forcément une solution

Joan Laporta a donné son avis pour réaliser un mercato réussi. D’abord, il ne faut pas forcément faire revenir Neymar. « C’est un grand joueur qui avait eu l’humilité de travailler pour Léo Messi. Il est parti au PSG et cela ne fonctionne pas encore. Mais nous devons surtout récupérer le style de jeu du Barça, il ne s’agit pas de faire revenir un seul joueur ».

« Griezmann? Jamais! »

Enfin, le cas Antoine Griezmann semble particulièrement lui tenir à coeur. « Si un joueur m’avait fait ce que Griezmann a fait l’été dernier au Barça, je ne tenterai jamais de le recruter ». Le Français avait sorti un documentaire « The Decision » pour révéler s’il acceptait la proposition catalane ou prolongeait à l’Atlético Madrid… pour finalement prolonger.

En ce qui concerne un retour à la présidence, Joan Laporta explique qu’il « était prêt » pour se présenter cet été « pour renverser la situation avec un modèle très clair » mais les élections auront finalement lieu dans deux ans. L’ancien dirigeant a conclu sa sortie au lance-flamme avec un adjectif bien choisi pour définir la politique de Bartomeu : « Elle est erratique. » C’est dit.