La réunion de Sao Paulo et le raid de 2016 : retour sur les tentatives manquées de Man City de faire signer Messi

Cette semaine, les supporters de Manchester City ont eu un petit aperçu de ce qu’aurait pu être leur quotidien lorsqu’une vidéo de l’arrivée de Lionel Messi dans leur centre d’entrainement a été publiée sur twitter.

Les propriétaires émiratis du club rêvent d’un moment comme celui-ci depuis qu’ils ont acheté le club il y a de cela une dizaine d’années. Le service média du club a certainement suivi tous les pas effectués par la Pulga dans le City Football Academy en regrettant que la star albiceleste n’y soit pas venu plus tôt et dans un autre contexte.

Le Community manager de City s’est finalement gardé de publier la moindre image de Messi dans le centre des Eastlands. Cet honneur est revenu à leurs homologues de la sélection argentine, qui se sont donné à cœur joie pour couvrir la séance de leur joueur vedette.

Aujourd’hui, City a certainement perdu espoir de mettre la main sur le quintuple Ballon d’Or. Le nouveau contrat que ce dernier a signé avec le Barça en novembre dernier et au bout de très longues négociations menées avec les responsables catalans a assurément mis un terme aux illusions de tous ceux qui le courtisent..

Le board de City a tenté à de très nombreuses reprises de faire signer le géant argentin. Il fut même un moment où ils étaient très confiants quant à leurs chances de parvenir à leurs fins, à mesure que la relation avec le père du joueur, Jorge, s’est développée. Cela ne s’est pas joué à grand-chose. En 2011, une délégation de City a rencontré Messi Sr du côté de Sao Paolo (Brésil) pour établir les contours d’un transfert. À cette époque, le Barça s’était déjà mis en quête de Neymar et des rumeurs faisaient état de l’inquiétude de Messi par rapport à la future cohabitation avec le joueur brésilien. 

City voulait forcer le destin, au point même de se positionner à son tour sur Neymar. L’objectif étant de pousser le Barça à accélérer sur le dossier Neymar. C’était frapper d’une pierre deux coups en provoquant aussi une réaction de Messi avec une demande de sa part pour quitter le club. Si tant est qu’il soit vraie, cette ruse n’a cependant pas fonctionné. Messi et Neymar se sont finalement mis d’accord. Il n’y a jamais vraiment eu de mésentente entre eux. Au contraire, en compagnie de Luis Suarez, ils ont constitué l’un des trios d’attaque les plus dangereux au monde. 

Malgré cet échec, City n’a jamais vraiment abandonné l’espoir de mettre la main sur Messi. En 2014, quand l’Argentine a utilisé pour la première fois le terrain de son centre d’entrainement, tous les efforts ont été faits pour impressionner l’Argentin. Un travail de longue haleine et qui aurait pu porter ses fruits. 

En 2016, Messi a réellement envisagé de prendre la direction du Nord-Ouest de l’Angleterre. Des sources proches du joueur ont confié à Goal en 2016 que Messi était particulièrement excité à l’idée de retravailler avec Pep Guardiola, son ancien entraineur au Barça, et aussi avec son copain d’enfance, Sergio Aguero. Il l’a aussi confié à ses amis. Et tout ça s’est produit à un moment où il était inquiété par le fisc espagnol avec notamment ce procès qui a abouti sur une forte amende.

Finalement, Messi s’est fait convaincre par ses partenaires blaugrana de rester au Nou Camp. Selon El Mundo Deportivo, Luis Suarez a joué le rôle le plus important dans la décision prise par le quintuple Ballon d’Or de ne pas bouger. 

Malgré ce dénouement, City n’a pas rompu tout contact. Avec Jorge Messi, les liens sont restés étroits. Durant le dernier mercato estival, il y a même une nouvelle approche. Et bien que cela a été depuis démenti, il est quasi certain qu’une réunion s’est tenue entre les deux camps pour parler d’un contrat.

 

Special guest 👌 #mancity

A post shared by Manchester City (@mancity) on

L’article continue ci-dessous

City a encore été refoulé. Pis, à l’automne 2017, ils ont même essuyé une grosse claque en apprenant que Messi rempilait avec le Barça jusqu’en 2021, en incluant une indemnité de départ record. Un gros coup dur de nature à les refroidir définitivement ? Pas sûr, sachant le nombre élevé de tentatives qu’il y a eues et tous les efforts consentis pour convaincre la vedette albiceleste.

A moins d’une énorme surprise, Messi ne portera jamais le maillot ciel et blanc à l’Etihad Stadium. Sauf le vendredi prochain, avec sa sélection nationale, à l’occasion d’un match amical contre l’Italie..

Let’s block ads! (Why?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.