Justice – L’ancien président du Barça, Sandro Rosell, est accusé de fraude fiscale

Sandro Rosell est plus que jamais dans la tourmente. Quatre ans après avoir quitté la présidence du FC Barcelone, le dirigeant de 54 ans est soupcçonné d’avoir omis de déclarer exactement 229 569 euros au fisc espagnol. Cet oubli va entraîner une interrogatoire par un juge du parquet de la capitale catalane, le 18 septembre prochain. 

Déjà soupçonné de blanchiment d’argent en 2014

Celui qui a dirigé le Barça de 2010 à 2014 avant de céder sa place à Josep Bartomeu n’en est pas à sa première affaire judiciaire. Il est aussi concerné par des soupçons de blanchiment d’argent, où il sera d’ailleurs prochainement jugé. Cela concerne de la vente de droits télévisés concernant des matches du Brésil. 

L'article continue ci-dessous

Bartomeu Rosell Court Barcelona

Lors de la fin de son mandat, Sandro Rosell avait été accusé d’irrégularité sur le transfert de Neymar, venu un an plus tôt en provenance de Santos. Le 3 juin 2014 il avait d’ailleurs été inculpé pour un délit fiscal de neuf millions d’euros concernant cette opération.

Let’s block ads! (Why?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.