Iniesta devrait quitter le Barça et le fera par la grande porte

Les yeux étaients rivés sur lui au Wanda Metropolitano samedi soir. Contre le FC Séville, Andrés Iniesta a très probablement disputé sa dernière finale sous le maillot du FC Barcelone. Alors que son avenir était encore incertain avant la rencontre, il a laissé moins de place aux doutes après le triomphe des hommes d’Ernesto Valverde (0-5) : « C’était un jour très émouvant, plein d’émotions. Cette semaine je donnerai ma décision. Elle est sans doute claire, mais bon… », a-t-il assuré en zone mixte. 

Sur le terrain, le natif de Fuentealbilla a rapidement su se montrer à la hauteur de ce match si spécial, donnant l’impression de survoler les débats comme lors de ses plus belles heures. Contrôles orientés, passes lumineuses dans un rythme adéquat, maîtrise de l’espace et du temps, Iniesta a été une menace permanente pour les Andalous. Vincenzo Montella n’a d’ailleurs pas manqué de souligner la performance du numéro 8 : « Aujourd’hui (hier, ndlr), il a réalisé un match de très haut niveau, on aurait dit qu’il avait 25 ans. Il sera difficile de retrouver bientôt un joueur comme lui », a commenté le technicien italien en conférence de presse. C’est comme si, à cette occasion, Iniesta avait un dernier message à transmettre, une ultime partition à jouer devant les supporters du monde entier. 

L’article continue ci-dessous

Joueur le plus titré du Barça avec Messi, Iniesta laissera de beaux souvenirs

Aux côtés d’Iniesta, Messi, Coutinho et Suarez ont aussi été décisifs en inscrivant leurs noms au niveau des buteurs mais c’est bien la 52e minute de la rencontre qui a eu une charge symbolique. Alerté par une passe de Lionel Messi, Andrés Iniesta a feinté la frappe devant David Soria avant de marquer dans le but vide. Une approche qui aurait sans doute été différente en Liga, il aurait sans doute opter pour une passe à un coéquipier mais dans cette rencontre particulière, Iniesta voulait probablement laisser son empreinte d’une autre façon. Les joueurs les plus déterminants ont cette caractéristique de répondre lors des moments les plus importants et, à ce titre, il est difficile de trouver un élément capable d’être autant régulier et décisif qu’Iniesta dans les finales disputées par l’Espagne et le Barça dans la dernière décennie. 

C’est à travers lui, sa faim de football, que Barcelone a su se trouver et afficher son meilleur niveau de la saison contre le FC Séville, samedi soir. Comme s’il voulait que personne n’oublie sa très probable dernière finale avec le Barça avant de très possiblement partir vers la Chine.

Joueur le plus titré de l’histoire du Barça, avec Lionel Messi (31 titres, possiblement 32 avec la future Liga), Andrés Iniesta n’a pu retenir ses larmes une fois remplacé par Denis Suarez à la 87e minute de la rencontre. Sous l’ovation du stade (supporters andalous comme catalans), il est allé s’assoir sur le banc avant de lever, quelques minutes plus tard, la quatrième Coupe du Roi consécutive de son club. « Comme Messi, Iniesta rend les choses faciles », a dit de lui Ernesto Valverde en conférence de presse d’après-match. C’est bien face à une nouvelle réalité, sans lui, que le Barça devra très possiblement composer dans un avenir très proche. Mais pour l’heure, il est nécessaire de profiter des derniers instants d’un joueur qui partira sans doute à son meilleur niveau et laissera beaucoup de souvenirs dans les mémoires.

Let’s block ads! (Why?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.