Gareth Bale ne veut pas quitter Madrid

La presse madrilène en rajoute une couche ce samedi : Gareth Bale n’a aucune intention de quitter le Real Madrid lors de ce mercato estival.

Le Real Madrid a passé la seconde sur le mercato. Cette semaine, le club de la capitale espagnole a annoncé les arrivées de Luka Jovic et d’Eden Hazard, frappant deux gros coups. Le latéral lyonnais Ferland Mendy devrait être le suivant. Mais au niveau des départs, force est de constater que ça n’a pas beaucoup avancé. Et pourtant, une bonne dizaine de joueurs devrait quitter la Casa Blanca cet été, permettant aux Merengues d’empocher un sacré pactole pour continuer ce mercato galactique.

Forcément, on pense à Gareth Bale, qui devrait a priori être le plus cher parmi tous les partants, dans lesquels on retrouve tout de même James Rodriguez, Mateo Kovacic ou Dani Ceballos. Problème : le Real Madrid n’a reçu aucune offre pour l’instant. Il faut dire qu’en plus du prix du transfert qui risque d’être conséquent, le salaire du joueur (17 millions d’euros) et ses pépins physiques récurrents refroidissent les clubs qui pourraient potentiellement s’intéresser à lui.

Gareth Bale veut jouer au golf !
Et AS se montre de toute manière très clair ce samedi : Gareth Bale veut continuer au Real Madrid, et ce alors que Zinedine Zidane lui a fait savoir qu’il ne compte pas sur lui. Le Gallois n’écoutera aucune offre cet été, et il a transmis à ses dirigeants qu’il est inutile de tenter de lui trouver un point de chute. Une décision qui a surpris au sein du club, où on commence à se faire à l’idée que le numéro 11 sera toujours là la saison prochaine. Un départ semble impossible et selon le journal, il est aujourd’hui plus proche de rester que de partir.

Le joueur pense qu’aucun club ne s’alignera sur son salaire et il mettrait ainsi sa vie personnelle avant sa vie professionnelle. Il est ainsi à l’aise à Madrid, tout comme sa famille, et peut vivre sa deuxième passion – le golf – pleinement. Les dirigeants madrilènes ont d’ailleurs peur qu’il soit plus concentré sur les « à-côtés » que sur sa carrière de footballeur. De quoi bouleverser les plans de Zinedine Zidane et du Real Madrid qui avaient déjà commencé à travailler sur un effectif sans lui…