FC Séville, Ben Yedder : « Parfois la patience paye »

Auteur d’un doublé contre Manchester United (1-2), Wissam Ben Yedder a envoyé le FC Séville en quarts de finale de la Ligue des champions. Au terme d’un match remporté logiquement par son équipe, l’attaquant avait forcément du mal à trouver les mots pour évoquer ce moment très important. 

Manchester United, la presse accable Mourinho après l’élimination face à Séville​

« On sait que ce n’est pas facile contre Manchester United, surtout à Old Trafford. Je ne sais pas comment décrire mon émotion. C’est un rêve d’enfant de gagner contre des grands joueurs, de grandes équipes comme Manchester United. Il y a beaucoup d’émotion. On va essayer de savourer tous ensemble. On entre dans l’histoire du club, c’est la première fois qu’on va en quarts de finale de la Ligue des champions. C’est exceptionnel », a-t-il expliqué au micro de beIN Sports.

Pas très considéré par son entraîneur depuis la prise de fonction de Montella à Séville, l’attaquant a dû faire preuve d’une grande patience et s’est montré très heureux du résultat observé face aux joueurs dirigés par José Mourinho. « C’est compliqué, mais ça fait partie de la vie : jouer, être remplaçant, attendre son heure. Parfois la patience paye. C’est ce que j’ai toujours pensé. Tout le monde disait qu’il y avait des problèmes entre moi et le coach, il n’y a pas de problème. Il m’a fait rentrer, il m’a fait confiance, et je lui ai redonné comme je le pouvais. J’ai toujours fermé ma bouche et travaillé. Le coach était content, moi j’étais content. C’est tout ce qui compte », a assuré le buteur.

Let’s block ads! (Why?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.