Face au Barça, Antonio Conte fait son baroud d’honneur avec Chelsea

Le coach italien est sur la voie royale vers le limogeage en fin de saison, mais a l’occasion de transformer son ultime campagne chez les Blues en réussite avec un seul match à gagner face au Barça. Un match à quitte ou double, qui va sans doute déterminer la qualité de la saison des Blues et l’avenir du coach italien à la tête de ces derniers. Rien que ça.

La rédemption à bout de crampons

Car Chelsea n’a plus rien de déterminant à jouer cette saison. Le constat d’échec s’affirme match après match pour des Blues peu ragoûtants en termes de jeu et d’envie. La prestation des Londoniens lors du récent choc face à Manchester City en Premier League a également fait saillir des tares autrement plus préoccupantes que l’écart (le fossé) comptable qui sépare les hommes de Guardiola de ceux de Conte. Ces derniers, pusillanimes, se sont contentés de se regrouper devant leur surface, refusant toute velléité conquérante.

Pour Olivier Giroud, Chelsea a une chance de passer contre Barcelone

Les jours (les heures ?) d’Antonio Conte du côté de Stamford Bridge sont plus que jamais compté(e)s. Le huitième de finale retour de C1 face au FC Barcelone représente pourtant une ultime chance de retourner la situation. Une opportunité de rédemption expresse pour un coach pourtant relégué à la cinquième place de Premier League et en froid avec sa hiérarchie après un enchaînement indigent de quatre revers en cinq rencontres. Une qualification face à l’illustre club espagnol serait une oasis dans le désert aride de la campagne des Blues et offrirait à l’Italien, sous contrat jusqu’en 2019, le mirage d’une saison réussie ou du moins, pas totalement ratée.

Baroud d’horreur ?

Mais un échec l’enfoncerait encore davantage. Pour Ruud Gullit, ce match face au Barça est le procès de Conte. Une sorte de crash-test que l’Italien, mannequin d’essai de choc, essaiera de valider tant bien que mal : « Il va passer un test. Il va nous montrer s’il a la bonne tactique, s’il fait les bons changements. Regardez ce qui s’est passé entre Tottenham et la Juventus. Un ou deux changements et c’est tout le match qui change« , a indiqué le Batave, ancien joueur des Blues, dans des propos accordés mardi à Sky Sport. Une session de rattrapage à double tranchant.

Fabregas croit à la qualification face à Barcelone

L’article continue ci-dessous

Lors du match aller face au FC Barcelone, le tacticien transalpin n’était pas loin d’avoir exécuté la rencontre parfaite. Le round deux du duel Conte-Barça nous promet un très roboratif atelier d’attaque/défense au cours duquel Conte essaiera, de nouveau, de faire triompher les principes de jeu sur le talent pur, son credo notoire, observé notamment lors du match de son Italie face à l’Espagne (2-0) à l’Euro 2016.

Hazard : « J’ai mal à mon Losc »

Conte, dos au mur, a tout de même l’histoire de son côté. En effet, lors de ses quatre derniers déplacements à Barcelone en C1, Chelsea n’est jamais tombé. Mais il faudra que le tacticien italien fasse preuve de beaucoup d’innovation, de sa rigueur légendaire, d’une pincée de culot et d’un zest de chance pour empêcher le Barça d’atteindre les quarts de finale de l’épreuve reine une onzième fois consécutivement.

Let’s block ads! (Why?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.