Et si le vin était un argument pour le départ d’Andres Iniesta en Chine ?

Plus la fin de saison approche, plus l’avenir d’Andres Iniesta semble s’inscrire loin de la Catalogne. À 33 ans selon plusieurs rumeurs, le capitaine du Barça vivrait sa dernière saison au club. L’envie d’un dernier challenge attractif à l’étranger, notamment en Chine, n’y serait pas étrangère.

Selon les dernières informations entendues à Barcelone, la décision sera prise quelques heures après la finale de la Coupe du Roi, qui aura lieu ce samedi face à Séville. Si le club est encore susceptible de remporter deux titres, avec la Liga et cette coupe, la déception liée à l’élimination en Ligue des Champions a été mal vecue par Iniesta qui avait déclaré qu’il s’agissait peut-être de son dernier match en C1.

Andres Iniesta Barcelona

L’article continue ci-dessous

Un autre facteur pourrait cependant expliquer les envies d’ailleurs du vainqueur de la Coupe du Monde 2010, celui lié au vin. Depuis huit ans et la création de la Bodega Iniesta, le commerce de vin est l’une des nouvelles activités du joueur de 33 ans.

D’après Marca, avec une arrivée en Chine, Andres Iniesta pourrait y exporter près de deux millions de bouteilles par an, soit une sacrée affaire. Depuis de nombreuses années, les Chinois s’intéressent aux domaines viticoles européens et de nombreux marchés sont possibles d’accès au sein de l’Empire du Milieu.

Plus que jamais, c’est bien une forme de reconversion que prépare le natif de Fuentealbilla, qui arrive désormais au crépuscule de sa carrière.

Let’s block ads! (Why?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.