Espagne – Barcelone B a recruté 15 joueurs, la Masia en question

Si Barcelone a montré les crocs cet hiver en recrutant Philippe Coutinho et Yeri Mina, son équipe B a également été très active pour ce mercato. Près de quinze signatures depuis le début de la saison, un bilan assez considérable pour la formation entraînée par Gérard Lopez. Remonté en deuxième division après deux années en Segunda B, les Blaugrana sont à la peine cette saison avec une 18e place peu flatteuse, avec le même nombre de points que le premier relégable.

Rennes-PSG : rendre possible l’impossible

17 joueurs de Liga hors Barcelone sont passés par la Masia

Pour sa part, Barcelone B au lieu d’ajouter des joueurs venus de sa formation, a privilégié des recrues venues de l’extérieur (Arnaiz, Lozano, Ruiz de Galarreta, Jorge Cuenca, David Costas, Araujo, Vitinho, Hongla, David Concha et Rivera, Nahuel et Ballou). Pourtant à Barcelone plus qu’ailleurs, le vivier est présent avec l’un des centres de formation les plus réputés au monde, en plus d’être une école très technique : la Masia. Ces nombreux renforts bloquent certains jeunes qui désirent avoir leur chance, comme Lionel messi, Xavi Hernandez, Andres Iniesta ou encore Sergio Busquets dans le passé.

Deux solutions alors : la patience et attendre une opportunité de manque de profondeur dans l’effectif, à l’image de Sergi Roberto au poste de latéral droit, ou tout simplement l’exil. Ainsi, si l’on fait les comptes, 17 joueurs de Liga hors des Blaugrana sont des anciens de la maison catalane à l’image de Nolito (Séville), Martin Montoya (Valence) ou encore Munir (prêté à Alavès). Seulement huit équipes du championnat espagnol ne possèdent aucun joueur ayant l’ADN de la Masia.

L’article continue ci-dessous

Masia joueurs Liga

Alena l’espoir, Arnaiz l’exemple

Pourtant la possibilité d’avoir sa chance en équipe première existe encore, le tableau n’est pas noir en tout point. Si l’on regarde le cas d’Alena, pur produit de la maison, l’espoir demeure pour l’avenir. Ernesto Valverde lui a d’abord offert sa chance en Coupe du Roi (trois apparitions) et lui en redonnera sans doute en championnat d’ici la fin de la saison, si l’on prend en compte la considérable avance de Barcelone.

Arnaiz, attaquant arrivé de Valladolid pour 3,5 millions d’euros, a aussi su faire son trou avec notamment quelques minutes en Liga. Il a par ailleurs marqué à trois reprises en Coupe, de quoi en faire le troisième attaquant dans la hiérarchie derrière Luis Suarez et Paco Alcacer. Que l’on vienne de la Masia ou de l’extérieur, la perception du joueur ne change pas, désormais à Barcelone, c’est la qualité qui prime.

Let’s block ads! (Why?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.