Coutinho fait exploser la masse salariale du Barça

Le Barça devient inévitablement plus fort avec l’arrivée de Philippe Coutinho dans ses rangs. Le club catalan acquiert une plus grande flexibilité tactique avec un joueur polyvalent et qui dispose « d’une très bonne relation avec le but« , pour reprendre les mots du coach Ernesto Valverde. Une relation qui a un prix.

Les adieux émouvants de Coutinho à Liverpool

Un prix qui ne se quantifie pas uniquement en indemnité de transfert, mais qui pèse aussi au niveau de la masse salariale, presque au point de menacer l’équilibre de la pyramide salariale du club. L’arrivée de Philippe Coutinho a aggravé un problème qui concerne le conseil d’administration que préside Josep Maria Bartomeu depuis longtemps, puisque c’est un problème familier pour Bartomeu depuis les jours où il officiait au poste de vice-président sportif de Sandro Rosell. L’impact du salaire du Brésilien, entre 20 et 25 millions d’euros par saison, représente une augmentation des dépenses sur les salaires sportifsdu Barça jusqu’à 87% du budget du club, bien au dessus de l’indicateur optimal, fixé entre 55% et 70 % par le club lui-même, mais aussi par le fair-play financier de la FIFA, pour un taux censé établir une marge de sécurité.

Evolución del gasto salarial hasta antes de la llegada de Coutinho (Fuente: FCBarcelona).

Ce graphique fourni par le FC Barcelone indique que la masse salariale a subi une augmentation d’un montant initial de 156 millions d’euros à 181 millions euros. Soit une très nette hausse par rapport à la saison dernière à cause notamment de l’arrivée de Coutinho.

Le directeur général du club, Óscar Grau, avait dit à l’Assemblée des socios d’octobre dernier que le Barça était prêt à consentir à un effort financier important au mercato: « Nous voulons être compétitif », avait-il promis. Promesse tenue si l’on en croit le transfert de Coutinho. Le problème, c’est que selon une étude de Sport Intelligence, à l’heure actuelle, Barcelone est la quatrième plus grande organisation sportive au monde qui paie les plus gros salaires à ses joueurs avec un salaire moyen de 8 millions d’euros nets par saison.

Le Barça arrive certes derrière les franchises de la NBA Oklahoma, Cleveland et Golden State, mais reste le club de football qui paie les plus gros salaires devant même le PSG. Le Barça est bien sûr au courant du danger potentiel qu’il court et son plan de réaction consiste à limiter les salaires des « anciens combattants » tels que Javier Mascherano ou Arda Turan, dont les émoluments sont similaires à ce que gagne un Coutinho. L’Argentin a déjà ses valises prêtes et le départ du Turc, s’il est programmé, est encore incertain pour cause d’absence de points de chute tangibles. Aleix Vidal, Gerard Deulofeu et même André Gomes pourraient être sacrifiés au nom de l’équilibre financier.

L’article continue ci-dessous

 

 

 

Let’s block ads! (Why?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.