Copa: Le Real qualifié contre Osasuna

Comme ce fut le cas à l’aller, le Real a dominé à Osasuna sur le score de 2 buts à 0 à l’occasion du match retour des 8es de finale de la Coupe d’Espagne. Les Merengue donnent rendez-vous à l’Espanyol au prochain tour. A Pampelune, ils n’ont même pas eu besoin à puiser dans leurs ressources pour valider cette qualification. Ils sont seulement restés sérieux tout long de la partie, à l’instar de Cristiano Ronaldo. La star merengue a parfaitement étrenné son deuxième Ballon d’Or en signant sa 30e réalisation de la saison, toutes compétitions confondues.
Le Real termine à neuf
Real Osasuna
21 minutes. C’est le temps qu’a attendu le Portugais pour ouvrir le score dans ce match. Un but inscrit sur un puissant coup franc de 25 mètres, mais avec la complicité d’Andres Fernandez. Le portier d’Osasuna s’est complètement troué sur ce coup, permettant au numéro 7 merengue de signer sa 30e réalisation de la saison. Un but qui a jeté un froid sur l’enceinte d’El Sadar, qui espérait voir ses idoles réussir le même match qu’en championnat face aux Merengue. En décembre dernier, l’équipe de Pampelune avait mené 2-0 face aux protégés d’Ancelotti avant de concéder finalement le 2-2. Mais, les miracles ne se produisent qu’une seule fois et les visiteurs ont su, cette fois, fermer le verrou derrière. Iker Casillas a même attendu la 43e minute pour effectuer sa première parade sur une tentative de De Las Cuevas.

Dos au mur, Osasuna a esquissé un semblant de réaction juste avant la pause. Mais, pour revenir dans le match, il aurait fallu appuyer plus fort quand le Real a tangué. De plus, la malchance s’y est mêlée avec une frappe croisée de Cejudo qui a échoué sur le poteau. La bande à Javier Garcia ne se faisait cependant pas trop d’illusions quant à ses chances de renverser la vapeur. A la pause, elle était même assez contente de ne pas accuser un retard plus conséquent au tableau d’affichage. Le Real, sans vraiment pousser, aurait pu assurer le break à la 37e suite à une belle frappe de Xabi Alonso. L’essai du milieu basque a fini juste au dessus de la transversale. Le peu de suspense qui restait dans cette confrontation était donc préservé pour la deuxième période.

Mais, il s’est vite estompé. A la 56e minute, Angel Di Maria pliait définitivement le sort de la partie. L’Argentin avait manqué sa reprise quatre minutes plus tôt, mais il ne s’est pas raté quand il a fallu convertir convertir un bijou de Jesé. Du plat du pied gauche, il ne laissait aucune chance au portier d’Osasuna. Avec deux buts d’avance, Ancelotti se résigna à faire tourner son effectif en faisant successivement sortir Ronaldo et Xabi Alonso. Bale et Casemiro les ont remplacés, alors que Karim Benzema, toujours en attente de son 100e but avec le Real, est resté sur le banc. Des changements qui n’ont en rien gêné sa formation, dominatrice jusqu’au bout. Osasuna eut le mérite d’y faire face et éviter une plus grosse défaite. Sa tâche fut, cela dit, facilitée vers la fin avec la sortie d’Alvaro Morata, victime d’un malaise, et l’expulsion de Fabio Coentrao. Le Portugais a pris deux jaunes alors qu’il revenait à la compétition après deux mois d’absence. In Goal.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.