Barça, l’importance de Jordi Alba pour Leo Messi

Au moment de songer à l’identité du meilleur latéral gauche d’Europe à ce stade de la saison, certains noms peuvent revenir avec plus ou moins de fréquence que par le passé. Marcelo est lui un facteur du déséquilibre connu par le Real Madrid, David Alaba connaît quelques blessures l’empêchant d’afficher une véritable continuité, les cas de Marcos Alonso voire d’Alex Sandro pourraient être abordés mais un homme plane au-dessus du reste : Jordi Alba. La production de l’international espagnol demeure impactante depuis que Neymar a quitté le Camp Nou et l’influence générale du latéral international espagnol est devenue un atout pour le Barça d’Ernesto Valverde. 

Dans un entretien accordé à Mundo Deportivo en novembre dernier, Alba n’avait aucun mal à admettre qu’évoluer sans Neymar devant lui était une chose positive pour son rendement général, notamment en raison de la liberté nouvelle s’offrant à lui : « C’est un grand joueur qui, à cause des circonstances, de ses sentiments ou de ses pensées, a décidé de partir et à la fin, beaucoup de gens qui peuvent faire du bon travail sont restés et je suis ravi des gens là-bas. Comme je l’ai déjà dit, j’ai plus de liberté pour monter et honnêtement, pour moi, c’est beaucoup mieux », a commenté Alba. Doté d’un profil vertical, le natif de de L’Hospitalet apporte une profondeur bienvenue au club catalan comme pouvait le faire par le passé Daniel Alvès de l’autre côté du terrain. En sacrifiant un attaquant avec son système préférentiel jusqu’ici (le 4-4-2 en losange), Ernesto Valverde a gagné un joueur supplémentaire dans le dernier tiers du terrain, là où la différence se fait. Le danger apporté par Alba est permanent et Valverde est bien conscient de ce que cela suppose pour les opposants comme il le faisait remarquer après le succès sur la pelouse de Villarreal : « Les connexions entre Jordi Alba et Lionel Messi sont l’assurance vie de l’équipe. C’est une de nos armes et nous en profitons très bien. Ils s’entendent très bien en attaque. Les montées de Jordi Alba sont inattendues pour l’adversaire et elles nous aident beaucoup. »

Messi-Alba*statistiques Opta toutes compétitions confondues pour les passes décisives. En Liga uniquement pour les passes.

Le timing entre les passes de Messi et les appels d’Alba frôle la perfection

Le plus important dans cette relation concerne probablement le timing, le rapport entre l’espace et le temps. La qualité de passes de Lionel Messi paraît bien sûr une variable prépondérante tant le numéro 10 parvient à déposer le ballon là ou il le désire mais même avec cette capacité propre, si le latéral n’effectue pas l’appel au bon moment alors rien de positif ne peut être engendré par la suite. Ainsi, dans sa compréhension du jeu, Jordi Alba a montré des progrès conséquents alors que par le passé il pouvait afficher certaines carences dans ce registre. C’est justement au Barça qu’il a connu une véritable progression en termes de lecture du jeu, des espaces et du timing dans une équipe qui n’a cessé de perfectionner des mécanismes connus et répétés jusqu’à la perfection. Dans un contexte de vélocité rendu maximal, le latéral parvient à être optimisé par son équipe et répond de la manière la plus appropriée possible.

L’article continue ci-dessous

Du point de vue de Lionel Messi, l’apport d’Alba est crucial tant le latéral permet au numéro 10 de pouvoir créer un danger à partir de rien. Même à une distance étendue de 20 à 50 mètres, les défenses composées majoritairement de deux lignes de 4 ne peuvent offrir une parade suffisante à ce duo comme le démontre par exemple le but inscrit par Jordi Alba en quart de finale retour de la Coupe du Roi face au Celta Vigo lors duquel Messi a « éliminé » 9 joueurs par le biais d’une passe passant à l’intérieur de l’arrière-garde avec la précision et puissance adéquates. Dans le 4-4-2 (en attendant le retour de Dembélé et l’intégration de Coutinho), la densité axiale est forte et de fait, les espaces sont plus présents sur les flancs, ce qui favorise l’expression des latéraux, tant Jordi Alba que Sergi Roberto, qui a noué une connexion intéressante avec Luis Suarez durant les dernières semaines alors que le numéro 9 retrouve un niveau considérable. 

« La vérité c’est que c’est un luxe d’avoir Leo dans son équipe. Nous nous cherchons toujours. C’est le meilleur de l’histoire et aujourd’hui, il est au-dessus des autres. Profitez-en et j’espère que nous aurons Leo pendant un moment« , expliquait Alba après le succès face au Celta Vigo en Coupe du Roi. Favorisé par le système de Valverde et le départ de Neymar, le latéral est le symbole d’une production retrouvée au Barça et constitue pour Lionel Messi un soutien de poids. Jusqu’ici, toute l’Espagne se pose la question de comment défendre face à ce duo.

Ce dimanche, c’est Quique Setien qui tentera peut être d’atténuer cette force. Peut être car il ne serait pas contre un résultat spectaculaire : « J’aime le football et je préfère un 6-6 qu’un 0-0. Je respecte les plus conservateurs, mais je pense qu’il y a une promesse de spectacle. Je préfère une équipe comme cela plutôt qu’une craintive qui profite d’une occasion en contre. Nous sommes presque l’équipe la plus divertissante de La Liga », a-t-il fait savoir en conférence de presse. L’occasion est donc belle de le montrer devant le public du Benito-Villamarín face à l’inaltérable duo Messi-Alba.

Let’s block ads! (Why?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.