Barça, la presse espagnole se déchaîne contre Tata Martino

La presse catalane, généraliste et bien sûr madrilène s’est fait un plaisir de tailler en pièces le Barça et son entraîneur après la débâcle catalane en Pays basque.

Tata Martino a tenu à endosser entièrement la responsabilité de l’échec contre la Real Sociedad (1-3), ce samedi. Mais cela n’a pas suffi pour attendrir les éditorialistes des médias les plus influents du pays. Voici un florilège de leurs analyses au vitriol. Pour le Periodico de Catalunya, le Barça « perd la tête » à tous les sens du terme dans un « naufrage » produisant un « jeu terrible que personne n’a pu rediriger ».

Les nombreuses rotations et le manque de ressources tactiques du coach catalan ont été mis en exergue à maintes reprises par les éditorialistes ibériques : « Le Barça a été victime de ses propres erreurs, d’une mauvaise composition d’équipe et d’une mauvaise approche », note Josep Maria Casanovas pour SPORT. «Pourquoi, Tata, pourquoi avez-vous joué avec le feu ? », renchérit Joan Batlle toujours dans SPORT.

« Pas d’idées, pas de vitesse dans le jeu et pas d’intensité dans la défense. Épouvantable. Un match à oublier pour Piqué face à des attaquants rapides et réalistes », analyse Marca. « La bonne image des derniers jours s’est soudainement évaporée (…) ce bateau donne l’impression de tanguer », s’inquiète Alfredo Relaño pour AS.

Le quotidien généraliste El Mundo est très virulent : « Une équipe mal dirigée avec un jeu grotesque. Martino corrompt l’équipe avec les rotations ». El Pais a vu un Barça « méconnaissable » : « Martino a cru gagner uniquement avec les attaquants. Messi est venu à la rescousse juste un petit moment »